Poésies


BELLE DE L’ETE

 

 

Qui verra la mer aux vagues de soie

 

Voler dans le ciel des soleils de joie,

 

Belle de l’été aux grands yeux voilés

 

Fonds dans l’ombre de l’amour émaillé.

 

 

 

Qui verra la nuit aux étoiles d’or

 

L’immense voûte plante son décor

 

Gansé d’écume, courbe évanescente

 

Pour s’unir avec l’onde frémissante

 

 

 

Qui verra l’automne aux feuillages roux,

 

Mieux que personne parlera de vous.

 

Ses rayons glissent comme lune rousse

 

Pénétrant sa chevelure si douce.

 

 

 

                            Nadine NOU